Selon Google, une augmentation du temps de chargement des pages de l’ordre de seulement une seconde peut réduire les conversions de 20 % ! Pour mieux aider les annonceurs à offrir des expériences mobiles plus rapides, Google a publié des outils comme Accelerated Mobile Pages et PageSpeed Insights. Un autre de ces outils, le Parallel tracking, peut s’avérer déterminant.

Qu’est-ce que le Parallel tracking ? 

Le Parallel tracking est une alternative aux méthodes de suivi classiques proposées par Google. Grâce au Parallel tracking, on peut accélérer le temps de chargement d’une page en exécutant des trackers tiers en arrière-plan, chose qui permet d’éviter de rediriger l’utilisateur. Selon Google, cette méthode peut considérablement améliorer le temps de chargement des pages d’un site web.

Jumelé à Google Ads, le Parallel Tracking a pour vocation de permettre aux utilisateurs d’être dirigés automatiquement vers la page d’accueil de votre site une fois qu’ils ont cliqué sur l’une de vos annonces, le navigateur traitant les demandes de suivi d’URL en arrière-plan. L’avantage du Parallel tracking est double : non seulement les utilisateurs naviguant sur des réseaux plus lents peuvent atteindre la page d’index d’un site en gagnant de précieuses secondes, mais en plus de cela, cette méthode permet de réduire les dépenses publicitaires gaspillées et d’augmenter le taux de rebond (ce qui revient à accroître les possibilités de conversion d’un prospect en client pour votre entreprise).

Parallel tracking : la procédure avant et après

Avant le Parallel tracking, la procédure de suivi des annonces publicitaires ressemblait à ceci :

• L’utilisateur clique sur votre annonce ;
• L’outil de suivi des clics Google Ads se charge ;
• L’URL de suivi de votre outil tiers se charge ;
• Les URL de suivi supplémentaires se chargent (si applicable) ;
• L’utilisateur arrive sur la page de destination ;
• La page de destination se charge.

Depuis que le Parallel tracking a été déployé, la procédure ressemble à cela :

• L’utilisateur clique sur votre annonce ;
• L’utilisateur arrive sur la page de destination ;
• Ladite page se charge pendant que l’URL, l’outil de suivi des clics Google Ads et les redirections se chargent !

Autant dire que le Parallel tracking est un outil formidable, car totalement transparent pour l’utilisateur, sans compter qu’il n’affecte plus le temps de chargement du fait de son rôle d’intermédiaire entre le clic et l’affichage de la page cible. Pour rappel, cette fonctionnalité est obligatoire depuis le 30 octobre 2018 pour tous les annonceurs utilisant des outils tiers (third-party).