Google a annoncé BERT, une mise à jour de son algorithme attendue au tournant. BERT devrait être une mini-révolution dans l’histoire de la recherche sur internet.

L’algorithme de Google a beaucoup évolué au gré des mises à jour. La dernière en date s’appellera BERT (acronyme de Bidirectional Encoder Representations from Transformers), une technique basée sur le Traitement Automatique du Langage Naturel (NLP), processus très élaboré qui permet d’extraire du sens à partir de données textuelles brutes.

Une avancée majeure dans l’évolution de la recherche sur le web

BERT devrait être une mise à jour retentissante si l’on en croit les dires des têtes pensantes de Google. Il semblerait que ces dernières années, le géant du web a beaucoup étudié la science de la compréhension du langage, laquelle est désormais possible grâce à l’apprentissage automatique. 

Une équipe de chercheurs en interne a mis au point de nouveaux outils qui améliorent considérablement la manière dont les requêtes sont traitées. Il faut dire que BERT a été spécialement conçu pour mieux comprendre le contexte des intentions de recherche.

Techniquement, BERT s’appuie sur des modèles de traitement des mots. Lesdits modèles ne traitent pas les mots les uns après les autres dans l’ordre de lecture, mais bien les uns par rapport aux autres dans une phrase donnée. BERT est donc en mesure de considérer le contexte complet d’un mot en examinant ceux qui le précèdent et ceux qui le suivent.

Voici un exemple de requête fourni par Google pour expliquer la différence avant et après la mise à jour BERT. Auparavant, le moteur de recherche détectait les mots-clés de la phrase : "parking on a hill" et "curb", il proposait donc une solution permettant de se garer en descente en sécurisant sa voiture grâce à la présence d'un trottoir. Google n'a donc pas tenu compte du mot "no" qui prends toute son importance, car l'internaute cherche à se garer SANS trottoir. 

Dorénavant, Google comprendra la négation dans cette phrase et proposera une solution pour se garer en côte sans trottoir ! 

Résultat des courses : l’intention de recherche est plus facilement analysée et les réponses données par le moteur de recherches plus précises et pertinentes.

Un nouveau système qui sera adapté à la langue française à moyen terme

Le système BERT touchera environ 10 % des recherches en anglais dans un premier temps. Puis, il sera adapté à d’autres langues — notamment le français —, à court et moyen termes. À noter que dans des pays tels que la Corée du Sud, l’Inde et le Portugal, BERT est déjà appliqué dans les features snippets. Les résultats sont probants, avec des améliorations significatives dans les langues qui sont utilisées dans les pays cités.

Dans l’attente du déploiement généralisé de BERT, nous encourageons les propriétaires de sites web à continuer de produire du contenu de qualité afin de répondre de manière précise et pertinente aux intentions de recherche des internautes. En effet, tel est le défi de BERT, qui a pour vocation de mieux comprendre lesdites intentions au niveau du moteur de recherche. Celui des webmasters restera quoi qu’il arrive d’y répondre de la meilleure façon qui soit !

Lire aussi :