Le Black Hat SEO est une pratique consistant à utiliser des techniques afin de tromper les algorithmes des moteurs de recherche et violant leurs conditions de service pour améliorer le référencement d’un site web. En tant qu’agence SEO à Rennes nous recommandons d’éviter le Black Hat SEO, et voici pourquoi.

Black Hat versus White Hat : où se trouve la limite ?

Les méthodes de travail Black Hat SEO peuvent être définies comme les pratiques consistant à améliorer le classement d’un site web par des moyens non conformes aux conditions de service et les recommandations de Google.

Par opposition aux pratiques Black Hat, celles conformes aux conditions d’utilisation des moteurs de recherche et respectant les guidelines pour webmasters sont qualifiées de méthodes de référencement White Hat.

La plupart des techniques dites Black Hat ne sont en réalité pas illégales. Elles se contentent en règle générale d’exploiter une faille du moteur de recherche de Google, tant que celle-ci existe, pour améliorer le référencement d’une page internet. Il y a bien entendu, dans le lot, des utilisateurs moins pointilleux sur la législation et l’éthique qui n’hésitent pas à utiliser ces méthodes pour tenter de nuire à des sites concurrents. Ces pratiquées sont qualifiées de « negative SEO ».

Se tenir informé sur les méthodes Black Hat permet de connaitre les limites de Google, de mesurer les risques et de bien comprendre le SEO pour optimiser le référencement naturel d’un site web.

Pour être honnête, même les référenceurs qui se revendiquent « SEO White Hat » ne s’en tiennent pas toujours aux directives de Google.

Par exemple, selon les directives de Google en matière de BackLink, celui-ci doit se faire de manière naturelle. Pourtant, la plupart des techniques pour stimuler les liens entrants et l’achat de liens, très utilisé actuellement, sont en contradiction avec ces guidelines de Google.

En réalité, les règles de Google sont enfreintes assez rapidement mais pour autant il existe plusieurs niveaux d’exploitation des failles de Google et de recours au référencement Black Hat.

Quels sont les objectifs des techniques de référencement Black Hat ?

Les techniques de SEO Black Hat se concentrent sur le contenu et la popularité d’un site. Les performances techniques du site ne sont pas concernées par ces méthodes.

Pour obtenir un bon référencement, le contenu et le Netlinking sont primordiaux pour Google. La création de contenu de qualité prend du temps et coûte relativement cher dans la mesure où l’on est obligé d’avoir recours aux services d’un rédacteur pour rédiger des textes en nombre suffisant.

Ainsi, les techniques Black Hat vont permettre, d’une part, de générer du texte peu cher et rapidement en utilisant certaines astuces et, d’autre part, d’accélérer l’acquisition de Backlinks.

Le negative SEO

Le référencement négatif (negative SEO) est l’utilisation de techniques non éthiques et peu scrupuleuses pour altérer le classement d’un concurrent.

Ces attaques peuvent se décliner sous différentes formes :

  • Piratage du site web par l’exploitation d’une faille de sécurité ;
  • Copie des contenus du site ciblé sur des faux sites web ;
  • Création de nombreux liens « toxiques » vers le site ciblé ;
  • Utilisation de techniques pour tromper les utilisateurs.

Les risques du Black Hat SEO

Il est clair que ce genre de pratique est risqué. Le moteur de recherche de Google peut détecter ces techniques abusives. Cela conduit à des pénalités et des sanctions qui vont du déclassement du site web à la désindexation complète de celui-ci.

En règle générale, les méthodes les plus agressives ont une durée de vie très courte, comparées aux stratégies de long terme qui suivent les recommandations. Il est donc important de peser les risques selon les objectifs.

En savoir plus :