Vidéo YouTube - Adwords permet désormais le remarketing

Il est dorénavant possible de déployer des annonces personnalisées sur YouTube et de les rendre visibles auprès de millions d’internautes. Grâce au remarketing vidéo, qui s’appuie sur les précédentes interactions des internautes avec une chaîne YouTube et/ou les vidéos que cette dernière met en avant, on peut véritablement renforcer la portée de son message, améliorer sa visibilité et, surtout, augmenter son retour sur investissement.
 

Le remarketing vidéo, comment ça fonctionne ?

 
Pour constituer des listes remarketing, c’est très simple : il suffit d’associer votre compte YouTube à votre compte Google AdWords. À partir de là, créer des listes qui touchent davantage d’internautes est on ne peut plus facile, l’utilisateur pouvant s’appuyer sur un certain nombre d’actions enregistrées : visionnage d’une vidéo de chaîne, visite d’une page de chaîne, mention « J’aime » sur une vidéo d’une chaîne, commentaire sur une vidéo d’une chaîne etc. 
 
De telles listes remarketing permettent de définir les paramètres de ciblage de vos différentes campagnes AdWords, et ce peu importe leur ancienneté. Aussi, qu’elles soient de longue date ou toute récente, vos campagnes peuvent voir leur audience être affinées à tout moment grâce au remarketing.
 

Quels sont les avantages du remarketing sur YouTube ?

 
Les avantages du remarketing vidéo sont nombreux. Tout d’abord, il permet d’améliorer le ROI puisqu’il vise à cibler un groupe d’internautes ayant résolument fait preuve d’intérêt pour le produit ou service mis en avant par l’entreprise. 
 
Deuxièmement, grâce au réseau étendu de YouTube, l’annonce vidéo peut véritablement toucher des prospects en très grand nombre, ce qui augmente également le nombre de clients potentiels figurant dans la ou les listes de remarketing.
 
Pour terminer, on notera que le modèle d’enchères AdWords est adapté au remarketing : il propose non seulement des tarifs compétitifs qui permettent au webmarketeur d’atteindre le ROI visé plus facilement, mais en plus de cela, grâce aux enchères au coût par vue (CPV), ce dernier ne paye que lorsqu’un internaute a visionné la vidéo ou interagit avec cette dernière (clic sur une bannière associée, clic sur une incitation à l’action). Autant dire que le remarketing vidéo offre une flexibilité sans pareil !
 Retour aux actualités
Français English