Que sont les données structurées ?

Afin d’améliorer leur SEO, les webmasters accordent une importance toujours plus grande aux données structurées. Il faut dire que ces données apportent une précision supplémentaire aux recherches saisies par les internautes sur Google, Bing et Yahoo. Mais comment exploiter les données structurées pour améliorer le référencement des pages de son site web ?
 

Les données structurées, qu’est-ce que c’est ? 

 
Les données structurées sont des données spécifiques inscrites dans le contenu des pages d’un site web. Elles sont organisées de telle manière que les moteurs de recherche sont capables de les décrypter, puis de les lire. 
 
Il faut savoir qu’en 2011, les règles ont littéralement changé en matière de structuration des données. Jusqu’alors, toutes coexistaient pour intégrer la totalité des informations répertoriées. Or, pour relever l’ensemble des informations pertinentes, les moteurs de recherche avaient besoin que ces données soient formatées. C’est désormais chose faite depuis que Google, Yahoo et Bing ont accepté d’unifier communément les micro-données par le biais d’un nouveau standard baptisé Schema.org. 
 

Quel est donc le rôle de Schema.org ?

 
Le standard Schema.org permet de donner des instructions aux moteurs de recherche en matière de déchiffrage et d’interprétation des données. En effet, par l’intermédiaire d’un balisage spécifique, Schema.org met les micro-données sur un plateau d’argent à Google & Co. Les trois types d’informations mises en évidence par Schema.org sont :
 
Itemscope : sert à examiner les champs sémantiques que vous voulez renseigner ;
Itemtype : donne des informations précieuses telles qu’un événement, une adresse, un auteur ;
Itemprop : apporte des propriétés supplémentaires à Itemtype (lieu de l’événement, adresse personnelle ou professionnelle etc).
 

Les données structurées, c’est bon pour le SEO

 
Les données structurées peuvent être un atout de taille dans votre stratégie SEO. Il faut dire que Google accorde désormais une valeur primordiale aux contenus pertinents. Si les microdonnées ne font pas encore partie des critères de positionnement sur les moteurs de recherche, il est probable qu’ils deviendront une donnée essentielle dans l’avenir.
 
Pour mettre en place des microdonnées, sachez que vous avez deux solutions : implanter directement des balises dans le code HTML de vos pages ou bien vous servir de Google Search Console.
 
 Retour aux actualités
Français English