Nouvelles règles d’évaluation de qualité des recherches vocales

Récemment, Google a publié sur son blog Google Research un billet concernant les critères d’évaluation de qualité relatifs aux résultats de recherches vocales. Selon les évaluateurs de la firme californienne, la satisfaction, l’élocution, la longueur et la formulation de l’information sont les critères déterminants. Explications.
 

Assistant Google et résultats de recherche vocale, les règles changent

 
De nouvelles consignes inhérentes aux standards de qualité de recherche ont été publiées sur le blog Google Research. Ces dernières font principalement référence à Google Assistant et aux résultats de re-cherche vocale. Semblables aux règles sur la qualité de recherche sur le web, les directives dont il est aujourd’hui question changent sensiblement la donne dans la mesure où aucun écran ne peut être examiné lors de l’évaluation des résultats. En effet, seules les réponses vocales de Google Assistant sont évaluées !
 
Google tente de donner des explications à ce sujet : « À l’heure où la majorité des interactions utilisent la technologie eye-free — laquelle offre une expérience sans le moindre écran —, Google Assistant développe ses propres consignes. Google a mis au point le Machine Learning et différents algorithmes pour rendre les réponses de la voix fluides, concises et correctes sur le plan grammatical. ».
 

Quels critères de satisfaction des réponses selon les évaluateurs ? 

 
Les règles d’évaluation de qualité de recherches vocales sont au nombre de quatre. C’est le respect de ces règles qui permet à Google de déterminer si les réponses à une recherche vocale sont correctes et pertinentes :
 
La satisfaction : il va de soi que le contenu de la réponse doit répondre à la question formulée par l’usager ;
 
La longueur : étant donné qu’il est impossible de fragmenter les informations lorsque les recherches sont effectuées vocalement, il est important que les réponses proposées ne soient ni trop longues, ni trop courtes. L’information doit avant tout être utile ;
 
La formulation : il est difficile de comprendre une réponse orale grammaticalement fausse, c’est pourquoi une attention particulière doit être accordée à un bon usage de la langue ;
 
L’élocution : la prononciation et la prosodie des réponses doivent faire l’objet d’un effort certain.
 
 Retour aux actualités
Français English